Notation

mot recherché
mot du glossaire

Les timbres : Infos et conseils philatéliques pour mener à bien votre collection



Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Timbre numéro 1036, France, datant de 1955

Valeur faciale : 6 F (Francs)
Couleur : Rouge carminé
Dimensions (hauteur x largeur en millimètres) : 24 x 36
Dentelé : 13
Impression : Taille-douce
Texte : Région Bordelaise
Illustration : Pont
Serie : Touristique
Etat : Neuf
Catégorie : Poste courante
Commentaire : Le pont de Pierre de 17 arches qui relie la rive gauche au quartier de la Bastide fut commencé sur ordre de Napoléon Ier pour permettre à son armée de traverser la Garonne durant la guerre d'Espagne. les travaux s'arrêtèrent à la chute de l'Empire (1814). On les reprit et le pont fut livré à la circulation en 1822, moyennant péage. Il demeurera le seul pont de la ville jusqu'en 1965. Il offre aujourd'hui 4 voies de circulation, 2 pistes cyclables et des trottoirs séparés.
Le second pont que vous pouvez voir en arrière (fonction zoom) de celui présenté m'était inconnu jusqu'à ce que M.Wagner trouve des renseignements. Le pont visible sur le timbre est vraisemblablement la passerelle du chemin de fer construit en1860 avec la collaboration d'Eiffel. La passerelle de chemin de fer a été construite pour faire franchir la Garonne à la voie ferrée et relier, par Bordeaux, Paris à Hendaye et à Sète. Le pont métallique sur la Garonne que les Bordelais appellent "la passerelle" est un ouvrage à deux voies de 511 mètres de longueur. Il a une grande importance économique et stratégique et supporte le passage de nombreux trains. Sa construction débuta le 15 septembre 1858 sous la direction de Charles Nepveu fils et le 15 août 1860, l'ouvrage était livré. Les 6 paires de piles sont des tubes en fonte de 3,60 mètres de diamètre, enfoncés à 33 mètres de profondeur. Une fois en place, ils ont été remplis de béton. Ce pont a 7 travées de 77 mètres de long (sauf les deux des extrémités qui sont plus courtes) constituées de 2 poutres latérales en treillis de 6,35 mètres de haut. Il est large de 8,60 mètres et supporte deux voies ferrées. Les deux culées sont en maçonnerie.
Le tablier, en tôle, a un poids total de 3000 tonnes. En 1862, du côté aval du pont, une légère passerelle pour piétons a été accrochée, elle a été supprimée en 1981, car elle était trop dangereuse. Actuellement, les deux voies de ce pont sont insuffisantes et constituent un étranglement. Un nouveau pont doit prochainement être construit en aval, pour faciliter l'écoulement du trafic ferroviaire. Il devrait être livré vers 2005.

Deposé Jeudi 02 Septembre 2004 à 18:54



Date de denrière modification su site : Vendredi 30 Octobre 2015 à 10:32
Page chargée en 0.0965 secondes